Article

Immatriculations de véhicules utilitaires de janvier à septembre 2019

Augmentation de la demande de camping-cars et de véhicules de livraison

Au cours des premiers neuf mois de cette année, les immatriculations de véhicules utilitaires neufs en Suisse et dans la Principauté du Liechtenstein ont connu une hausse de 6,7 pour cent par rapport à la même période de l’année précédente. Cela ressort de la statistique d’auto-suisse, l’Association des importateurs suisses d’automobiles, qui fait état à la fin septembre de 33'526 immatriculations d’utilitaires. Les véhicules légers affectés au transport de marchandises et de personnes ont en partie connu une forte croissance, alors que les véhicules utilitaires lourds se situent très légèrement en dessous du niveau de l’année précédente. L’assombrissement des perspectives conjoncturelles n’a jusqu’ici pas eu de répercussion sur ce secteur.


En septembre, le groupe d'experts de la Confédération a révisé ses perspectives conjoncturelles pour la Suisse et ne table plus que sur une croissance de 0,8 % au lieu de 1,2 % en 2019. Les chiffres d'immatriculation des véhicules utilitaires neufs ont également évolué dans le sens des perspectives de ce groupe d'experts, sauf les véhicules lourds destinés au transport de marchandises. Après neuf mois, 3 397 immatriculations de camions neufs et d’autres véhicules d'un poids total supérieur à 3,5 tonnes ont été enregistrées, soit un recul de 57 immatriculations ou 1,7 % par rapport à 2018, mais compte tenu du niveau très élevé de l'année précédente, ce léger recul du marché n'est pas alarmant.

 

En revanche, les camping-cars remportent toujours un grand succès. Au cours des trois premiers trimestres de l'année, 4 341 nouveaux camping-cars ont été immatriculés, soit 789 ou 22,2 % de plus qu'à la même période de l'an dernier. La tendance vers une résidence secondaire sur roues persiste donc, comme en témoignent aussi les récents records de nuitées dans les campings suisses. Ajoutons à cela les 610 autres véhicules de transport de personnes,  tels que les minibus, les autocars et autobus. Avec un total de 4 951 immatriculations, ce segment de véhicules compte 737 unités, soit 17,5 %, de plus que l'année précédente.

 

Les véhicules de livraison et les tracteurs à sellette légers, qui constituent la majorité du marché des véhicules utilitaires, sont également devenus plus nombreux. 25 178 nouvelles immatriculations représentent une augmentation de 1 439 ou 6,1 pour cent par rapport à l'année précédente. Le porte-parole des médias d'auto-suisse, Christoph Wolnik, s'en réjouit en constatant : « C’est une forte augmentation de la demande compte tenu de la situation économique morose. Il est difficile d'en déterminer les raisons. La consommation privée a jusqu'à présent été relativement robuste face à l'évolution de l'économie mondiale. Cela pourrait plaider en faveur des investissements des PME, des prestataires de services de transport et d'autres entreprises dans de nouveaux véhicules ». Il pense que l'augmentation des catégories de véhicules d'un poids total dès 2,6 tonnes semble également le démontrer. 

 

Avec les 226 310 voitures de tourisme, un total de 259 836 véhicules automobiles neufs ont été mis en circulation en Suisse et dans la Principauté du Liechtenstein au cours des premiers neuf mois de l'année en cours. Cela représente une croissance de 3 143 véhicules, soit 1,2 % par rapport à la même période de l'année précédente.

 

Vous trouverez les chiffres détaillés sur le marché des véhicules utilitaires par segments et marques sous www.auto.swiss.


Communiqué de presse en PDF