autoschweiz
 
Nouvelles voitures de tourisme en mars 2020
Effondrement du marché automobile à la suite du coronavirus
 
Berne, 1er avril 2020
 
La pandémie de coronavirus se traduit par des premières répercussions énormes sur le marché automobile en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein. En mars, le nombre de voitures de tourisme nouvellement immatriculées a chuté de 39,4 % par rapport au même mois de l’année dernière, passant à 17 556 véhicules vendus. L’impact négatif s’explique d’un côté par la fermeture des locaux de vente ordonnée par le Conseil fédéral et d’un autre côté par la baisse de la demande et de la disponibilité des voitures. Cependant, la remise de voitures neuves aussi bien que les essais de conduite sont toujours possibles, à condition que les règles d’hygiène actuelles soient respectées.
 

De nombreux constructeurs automobiles dans le monde entier ont fermé leurs usines en vue de ralentir la propagation du coronavirus et beaucoup d’entre eux utilisent leurs installations de production pour fabriquer des équipements médicaux. On peut donc s’attendre à ce que l’importation de véhicules neufs en Suisse et au Liechtenstein diminuera fortement, avec de graves conséquences sur le nombre de mises en circulation. Après le premier trimestre de 2020, le recul du marché a déjà diminué de 23,1 % par rapport à l’année précédente. Seules 55 542 voitures de tourisme neuves ont été immatriculées au cours de cette période dans les deux pays, comparé à 72 065 en 2019.

 

Les mesures de précaution visant à maîtriser la pandémie de coronavirus sont certes justifiées. Or, cette situation place l’ensemble du secteur automobile suisse devant de grands défis, comme l’explique le porte-parole d’auto-suisse, Christoph Wolnik: «Les importateurs et les agents de marque voient leurs ventes s’effondrer du jour au lendemain, mais la plupart des charges continuent à courir. Nous espérons vivement que les mesures de soutien de la Confédération dans le domaine de la réduction de l’horaire de travail et des crédits transitoires déploieront pleinement leurs effets afin que le pire puisse être évité. Après tout, 225 000 emplois suisses dépendent directement ou indirectement de l’industrie automobile.»

 

Dans les prochaines semaines, auto-suisse s’attend à une fermeture de facto du marché des voitures de tourisme neuves. Selon Christoph Wolnik, de nombreux clients sont réticents à faire de nouvelles acquisitions dans ces temps incertains: «L’achat d’une voiture ne figure évidemment pas à la tête des priorités des Suisses en ce moment. L’impact réel de la perte de commandes et de livraisons se fera sentir au cours des semaines et des mois à venir.» Cependant, deux confirmations du Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) donnent une lueur d’espoir en ces temps difficiles: «La livraison et la remise de véhicules neufs aussi bien que les essais de conduite sans contact sont toujours possibles, à condition que les directives d’hygiène et les mesures de précaution applicables soient respectées. Le SECO nous l’a confirmé par écrit», ajoute Wolnik.

 

Selon toutes prévisions, la crise du coronavirus se répercutera aussi sur les émissions moyennes de CO2 des voitures de tourisme neuves. Les ventes et la disponibilité des voitures électriques et des hybrides rechargeables pourraient être gravement affectées dans les mois à venir. La part du marché des modèles pouvant être rechargés sur le réseau électrique ont certes atteint un niveau record en mars et au premier trimestre avec 13,7 % et 9,7 % respectivement, mais les immatriculations de voitures neuves «enfichables» pourraient chuter encore plus fortement que l’ensemble du marché en raison du recul de la demande et des difficultés de livraison. En raison de la situation extraordinaire, l’Union européenne discute déjà d’éventuels assouplissements au niveau des prescriptions relatives au CO2 pour l’année en cours et les années prochaines. Si l’UE devait procéder à des ajustements dans ce domaine, auto-suisse s’engagera en faveur de mesures correspondantes en Suisse pour éviter que des sanctions exorbitantes n’imposent une charge supplémentaire à l’ensemble de l’économie.

 

Les chiffres en détail répertoriés par marques sont disponibles sous www.auto.swiss.

 
Mises en circulation des voitures de tourisme neuves en février 2020 (CH+FL)
Communiqué de presse en PDF
Graphique marché automobile au cours de 13 mois écoulés
 
 
 
 
auto-schweiz Wölflistrasse 5 · CH-3006 Bern T +41 (0) 31 306 65 65 www.auto.swiss
Vereinigung Schweizer Automobil-Importeure Postfach 47 · CH-3000 Bern 22 info@auto.swiss
 
 

«Menschen -
Märkte -
Mobilität»

auto-suisse

Association importateurs suisses d'automobiles
Wölflistrasse 5
3006 Berne

+41 31 306 65 65
info(at)auto.swiss