Service antipollution / Test antipollution

Chaque année – ou tous les deux ans –, l’automobiliste doit soumettre son véhicule au test antipollution. 

Le contrôle antipollution permet de savoir si le véhicule répond aux normes en matière de gaz d’échappement et respecte l’environnement. Ce contrôle obligatoire intervient de manière régulière, à savoir tous les deux ans pour les véhicules équipés de catalyseur et tous les ans pour ceux qui en sont dépourvus.

Les véhicules équipés du système «On Board Diagnose» (voir la feuille d’information), soit tous les véhicules neufs immatriculés à partir du 1er janvier 2013, échappent au test antipollution.

Le test antipollution est toujours réalisé à la fin du mois, lequel apparaît sur l’autocollant vert. Planifiez à temps le test antipollution de votre véhicule. Le jour J, munissez-vous de la fiche d’entretien du système antipollution, du carnet de service et du permis de circulation.

L’absence de test antipollution est punissable. Le montant de l’amende  dépend de la date d‘échéance (1 mois: 40 francs, 1-3 mois: 100 francs et 3-6 mois: 200 francs).


Outre les garages, certains centres techniques du TCS assurent eux aussi le service antipollution obligatoire. En faisant coïncider le service antipollution avec un service normal, vous économiserez  de l’argent, puisqu’une des travaux sont déjà compris dans ledit service. Vérifiez au préalable si votre véhicule est astreint à un contrôle antipollution simplifié.

Une fois réalisées les mesures, contrôlez si les valeurs imprimées (incluant la température d’huile) ont été annexées. La fiche d’entretien du système antipollution doit toujours figurer à l‘intérieur du véhicule.

Si le témoin de contrôle du moteur devait s’allumer,  rendez-vous immédiatement au garage pour éviter d’éventuels dégâts.

Vous pouvez commander la fiche d’entretien du système antipollution pour les véhicules légers à essence dépassant les 50 km/h ou les voitures diesel: système antipollution

Source: TCS