Rouler en respectant la distance de sécurité

A 90 km/h, une voiture a besoin d’environ 62 mètres pour s’immobiliser. Une distance qui correspond à 13 voitures mises bout à bout. 

Même en cas de forte densité du trafic, il convient de garder continuellement la bonne distance avec la voiture qui vous précède.

La distance d’arrêt comprend la durée de freinage et le temps de réaction.

Durée de freinage

La durée de freinage diffère d’un véhicule à l‘autre: les véhicules lourds ou transportant de fortes charges mettent plus de temps à s’arrêter que les voitures légères, et les nouveaux véhicules freinent mieux que les anciens. Les pneus et l’état de la route entrent aussi en ligne de compte.

Temps de réaction

Le temps de réaction, soit le temps nécessaire au conducteur avant d’entamer sa manœuvre de freinage, peut se décomposer en cinq paliers:

  • Voir: l’œil distingue l’obstacle ou le véhicule en train de freiner.
  • Reconnaître: la vision est transmise au cerveau.
  • Décider: le cerveau détermine la réaction en fonction de l’information reçue.
  • Déclencher: l’impulsion est transmise du cerveau aux muscles.
  • Agir: le pied appuie sur la pédale de frein.

Chez un conducteur concentré, le temps de réaction est d’à peine une seconde, ce qui équivaut à 25 mètres à une vitesse de 90 km/h. S’il est distrait ou fatigué, le temps de réaction s’allonge au même titre que la distance de freinage.

Voulez-vous connaître votre temps de réaction? Testez vos aptitudes grâce au «test des moutons qui traversent» de BBC Science.

Une distance suffisante pour plus de sécurité

Pour calculer la distance de sécurité, choisissez un point fixe au bord de la chaussée. Lorsque le véhicule qui vous précède passe ce point, commencez à compter: 21, 22. Si vous atteignez ce point à ce moment, c’est que la distance de sécurité est suffisante.

Sources:  Axa-Winterthur, BBC Science