Affronter les orages sans dommages

L’été, les orages sont monnaie courante. S’ils sont la plupart du temps de courte durée, ils peuvent être particulièrement violents. Mieux vaut savoir comment réagir lorsqu’on est au volant.

Aquaplaning

En cas de fortes pluies, réduisez immédiatement votre vitesse et enclenchez les phares. Une augmentation soudaine de régime et un volant tournant trop facilement sont les signes que les pneus ont déjà perdu leur adhérence. Dans ce cas, débrayez et tenez le volant bien droit, sans freiner. Aussitôt que les pneus auront retrouvé leur adhérence,  la voiture poursuivra sa route en ligne droite. La prudence est également de mise en cas de  légères pluies: avec le pollen et la poussière, la route se transforme rapidement en toboggan.

En cas de foudre

La voiture fait office de cage de Faraday. Elle vous protège de la foudre aussi longtemps que vous êtes à l’intérieur, portières fermées. L’effet est le même dans un cabriolet, capote fermée.

Grêle

Une seule chose à faire pour protéger votre voiture de la grêle: l’amener immédiatement dans un garage ou sous un abri. Si ce n’est pas possible, dirigez-vous vers la prochaine place de parc et attendez la fin de l’orage. De gros grêlons pourraient briser le pare-brise pendant que vous roulez!

Dégâts d’eau

Une route inondée peut provoquer des dommages importants sur votre voiture. Evitez dès lors les grosses flaques d’eau. Si votre véhicule est garé dans un parking souterrain inondé, alertez immédiatement votre garagiste! Un moteur détrempé peut être définitivement endommagé au moment du démarrage.

Rafales de vent

Des rafales de vent latérales peuvent faire dévier d’un mètre une voiture roulant à100 km/h. Les monospaces et les petits véhicules utilitaires encourent un risque accru en raison de leur importante prise au vent. Réduisez votre vitesse et montrez-vous particulièrement vigilant sur les ponts et sur les versants exposés. Anticipez les éventuels obstacles sur la route (branchages, éboulis). Evitez de dépasser et respectez une distance suffisante par rapport au véhicule qui vous précède.

Mieux vaut parfois rester chez soi!

Si vous le pouvez, évitez de prendre la voiture en cas de très mauvais temps. L’alarme météo vous tient informé des risques d’intempéries en Suisse. Vous pouvez aussi être alerté par SMS, e-mail ou fax. Gratuit, ce service d’informations vous aidera à organiser vos déplacements en fonction des conditions météo.

Sources: automobile.de, Auto-Tipp, Ratgeber T Online