Propulsions alternatives

La crise du coronavirus se répercutera sur les émissions moyennes de CO2 des voitures de tourisme neuves. Les ventes et la disponibilité des voitures électriques et des hybrides rechargeables pourraient être gravement affectées dans les mois à venir. La part du marché des modèles pouvant être rechargés sur le réseau électrique ont certes atteint un niveau record en mars et au premier trimestre avec 13,7 % et 9,8 % respectivement, mais les immatriculations de voitures neuves «enfichables» pourraient chuter encore plus fortement que l’ensemble du marché en raison du recul de la demande et des difficultés de livraison.

De nombreux constructeurs automobiles dans le monde entier ont fermé leurs usines en vue de ralentir la propagation du coronavirus et beaucoup d’entre eux utilisent leurs installations de production pour fabriquer des équipements médicaux. On peut donc s’attendre à ce que l’importation de véhicules neufs en Suisse et au Liechtenstein diminuera fortement, avec de graves conséquences sur le nombre de mises en circulation. Après le premier trimestre de 2020, le recul du marché a déjà diminué de 23,1 % par rapport à l’année précédente. Seules 55 542 voitures de tourisme neuves ont été immatriculées au cours de cette période dans les deux pays, comparé à 72 065 en 2019.

BEV = Battery Electric Vehicle, voiture électrique avec une batterie d'accumulateurs

PHEVPlug-in Hybrid Electric Vehicle, véhicule hybride rechargeable

REXRange EXtender, un moteur thermique couplé à un générateur électrique

HEVHybrid Electric Vehicle, automobile hybride électrique

FCEVFuel Cell Electric Vehicle, voiture électrique à pile à combustible

CNGCompressed Natural Gas, gaz naturel pour véhicules (abrégé en GNV)

Autres = e.g. GPL carburant (gaz de pétrole liquéfié) = LPG (Liquefied Petroleum Gas)