Propulsions alternatives

Après trois trimestres: part record des propulsions alternatives

La part du marché des voitures de tourisme à propulsion alternative évolue actuellement de façon très positive. Après les neuf premiers mois de 2018, elle ce chiffre à 6,6 %, une valeur sans précédent. Comparé à la même période de l’année précédente, la part de marché des voitures hybrides, électriques, à gaz et à hydrogène se situait encore à 5,3 %. Les principaux facteurs de cette croissance sont les véhicules hybrides non rechargeables (HEV, voir tableau ci-dessous). Mais les voitures électriques et les hybrides plug-in (rechargeables) ont-elles aussi connu une légère progression, aussi bien au niveau des unités qu’au niveau de la part du marché.

Le mois de septembre a largement contribué aux chiffres positifs du troisième trimestre. Se montant à 9,2 %, la part du marché des propulsions alternatives était plus forte que jamais en un seul mois et nettement supérieure à celle du même mois de 2017 (7,4 %). 1330 ou 6,5 % des voitures de tourisme et dès lors presque une auto sur quinze était munie d’un entraînement hybride combinant moteur à combustion et moteur électrique. Et 2,6 % des voitures étaient des véhicules électriques à batterie.

Au cours du troisième trimestre 2018, la part des voitures de tourisme à propulsion alternative a même atteint une valeur élevée de 7,5 %, un chiffre encore jamais atteint durant un trimestre. Les hybrides plug-in et les autos électriques à elles seules ont réalisé une part de marché de 3,0 %, ce qui est légèrement supérieur à la valeur de l’année précédente et correspond à la moyenne annuelle. Au quatrième trimestre, il faut s’attendre à une fin d’année solide à l’instar de l’année dernière, vu qu’actuellement le choix de modèles avec propulsion alternative augmente presque à un rythme hebdomadaire.

«La diversité des modèles ainsi que la demande des propulsions alternatives augmentent lentement mais sûrement», analyse Christoph Wolnik. «Avec notre objectif «10/20», nous voulons atteindre jusqu’en 2020 une part de marché de 10 % de voitures électriques et hybrides plug-in, qui – de concert avec les autres hybrides et les voitures à gaz et à hydrogène – joueront un rôle essentiel quant à la réalisation des objectifs de CO2.» Le mois de septembre présente donc un petit avant-goût de l’évolution attendue au cours des années à venir. S’élevant à 2,9 %, la part de marché des voitures dites «enfichables» après neuf mois est supérieure de 0,5 points de pourcentage à l’année dernière. Nous sommes donc sur la bonne voie pour atteindre les objectifs «10/20», conclut Wolnik.

BEV = Battery Electric Vehicle, voiture électrique avec une batterie d'accumulateurs

REXRange EXtender, un moteur thermique couplé à un générateur électrique

HEVHybrid Electric Vehicle, automobile hybride électrique, une automobile faisant appel à deux stockages d'énergie embarqués distincts pour se mouvoir, dont l'un de nature électrique

PHEVPlug-in Hybrid Electric Vehicle, véhicule hybride rechargeable

FCEVFuel Cell Electric Vehicle, voiture électrique à pile à combustible

CNGCompressed Natural Gas, gaz naturel pour véhicules (abrégé en GNV)

Autres = e.g. GPL carburant (gaz de pétrole liquéfié) = LPG (Liquefied Petroleum Gas)