Cycle d’essai WLTP

Au 1er septembre 2018, le nouveau cycle d’essai WLTP a été introduit dans toute l’Europe. WLTP est l’abréviation de «Worldwide harmonized Light vehicle Test Procedure» et remplace le «Nouveau cycle européen de conduite» (NCEC, ou NEDC en anglais) en vigueur jusqu’ici. Ce changement doit permettre d’obtenir des informations plus réalistes concernant la consommation des nouveaux véhicules par un cycle plus long, avec des vitesses plus élevées et des durées d’immobilisation plus courtes.

Lors de l’introduction du WLTP, la Suisse bénéficie d’une réglementation spéciale par rapport à l’UE. Ce n’est pas la date de la première immatriculation d’un véhicule qui sert de référence pour le changement, mais la date d’importation. Cela veut dire que les véhicules conformes à l’ancienne Euro 6b sur les gaz d’échappement peuvent encore être immatriculés après le 1er septembre 2018; ils ne peuvent toutefois plus être importés. Les véhicules testés selon le WLTP obtiennent la norme 6c ou supérieure.

Un autre tournant important dans la mesure des gaz d’échappement entrera en vigueur au 1er septembre 2019. A partir de cette date, la norme Euro 6d-TEMP prescrira pour tous les modèles, en plus du test sur banc d’essai selon le WLTP, des tests des gaz d’échappement sur route dits tests RDE «Real Driving Emissions». Pour les nouvelles réceptions par type, la norme Euro 6d-TEMP est déjà appliquée depuis le 1er septembre 2017.

Vous trouverez de plus amples informations sur le site web «WLTP Facts» de l’Association des constructeurs européens d’automobiles ACEA (en langue anglaise).