Objectif « 10/20 »

Sous le titre « 10/20 », auto-suisse a fixé un objectif ambitieux pour l’électrification du trafic individuel motorisé. En 2020, une voiture de tourisme neuve sur dix immatriculées en Suisse ou dans la principauté du Liechtenstein doit être une voiture électrique ou hybride plug-in. La part des véhicules électriques s’élevant à juste 2,7 % en 2017, l’objectif est en effet très ambitieux. L’objectif « 10/20 » ne pourra toutefois être atteint sans la mise en place de conditions cadres favorables à l’électromobilité, dont par exemple un développement important et rapide de l’infrastructure publiquement accessible de stations de recharge et de stations-service pour carburants de substitution.

Seule la réalisation de l’objectif « 10/20 » ainsi qu’un accroissement chez les autres propulsions alternatives telles que les voitures à gaz ou hybrides permettra de s’approcher de la valeur limite moyenne de 95 grammes de dioxyde de carbone par kilomètre entrant en vigueur en 2020. Le Président d’auto-suisse, François Launaz, explique : « Nous sommes prêts à relever le défi général de 95 grammes de CO2 par kilomètre à partir de 2020 approuvé par le peuple suisse sous forme de la stratégie énergétique 2050. C’est pourquoi nous voulons et nous devons augmenter considérablement la part des voitures de tourisme à propulsion alternative. Outre les véhicules à gaz et avec pile à combustible, celles-ci comprennent également les voitures électriques et hybrides. » Le but d’élever la part de marché des véhicules électrifiés avec possibilité de recharge à dix pour cent est en effet très ambitieux, poursuit Launaz. « S’élevant à juste 2,7 % en 2017, la part de marché doit être quadruplée, et ce en moins de trois ans. »

Selon auto-suisse, la réalisation de « 10/20 » dépend de différents facteurs et conditions :

1. Grand choix de modèles avec propulsion alternative : gaz, hydrogène, électrique et hybride (plug-in).
2. Soutien important de la part de la Confédération, des cantons et des communes : aménagement de l’infrastructure de recharge en électricité et en carburants de substitution ainsi qu’incitations fiscales.
3. Investissements privés dans l’infrastructure de recharge par les fournisseurs d’énergie, les exploitants du réseau électrique, des pionniers, les employeurs ou les propriétaires d’immeubles.
4. Maintien des modalités d’introduction prévues pour l’objectif de 95 g (« phasing-in », super-crédits).

L’offre de modèles à propulsion alternative ne présentera plus un obstacle. De nombreux constructeurs ont d’ores et déjà présenté leurs projets de lancement de tels véhicules, et le choix dans ce domaine sera multiplié jusqu’en 2020. En revanche, il existe encore un grand potentiel d’amélioration pour ce qui est de l’infrastructure et de l’imposition, dit le directeur d’auto-suisse, Andreas Burgener. « Quelques cantons n’accordent aucun bonus pour les voitures électriques au niveau de la taxe sur les véhicules à moteur. D’autres les soumettent même à des impôts absurdement élevés ou viennent de supprimer les subventions. »

A l’occasion de son Assemblée générale 2018, auto-suisse a montré de façon exemplaire l’ampleur et la diversité de la gamme d’entraînements alternatifs disponible à l’heure actuelle. Hybrides (plug-in), voitures électriques et véhicules à gaz ou à hydrogène, petites voitures ou grands SUV … un grand nombre de modèles y étaient représentés. La vidéo suivante vous en donne une idée :

 

Vous trouverez d’autres photos de notre Assemblée générale 2018 sur notre blog, le communiqué de presse correspondant est à votre disposition dans la rubrique Actuel.

Informations supplémentaires: Dossier de la conférence de presse « 10/20 », 15 février 2018

Glossar und Abkürzungen

BEV = Battery Electric Vehicle, véhicule électrique à batterie

HEV = Hybrid Electric Vehicle, véhicule électrique hybride

PHEV = Plug-in Hybrid Electric Vehicle, véhicule hybride avec possibilité de recharge extérieure

Fuel Cell = Pile à combustible, souvent avec hydrogène comme source d’énergie

Phasing-in = Part des véhicules les plus efficaces du parc roulant d’un importateur/groupement prise en compte pour le calcul de la moyenne de CO2 d’une année donnée

Super-crédits = Surpondération des véhicules très efficaces (moins de 50 g CO2/km) lors du calcul de la moyenne de CO2 d’un importateur/groupement