Biocarburants

< retour

Les biocarburants remplacent le diesel et l’essence. L’alcool fabriqué à partir de matières premières renouvelables (éthanol ou méthanol aux Etats-Unis) se substitue et se mélange à l’essence dans des proportions variables (du E5 à 5% au E85 à 85% d’éthanol). L’éthanol retarde le phénomène d’autocombustion (cliquetis) mais se montre plus corrosif et affiche une plus faible teneur énergétique que l’essence. Il implique donc un surcroît de consommation. Dans le cas des moteurs diesel, on peut remplacer le carburant fossile par des huiles végétales (colza) subissant une transestérification. L’utilisation de carburants bio en forte proportion nécessite des aménagements du circuit d’alimentation et du moteur.