autoschweiz
 
Nouvelles immatriculations en avril 2018
Le marché automobile retrouve les chiffres noirs-verts
 
Berne, 1er mai 2018
 
Le résultat cumulé que le marché des voitures de tourisme neuves a réalisé dans les quatre premiers mois de cette année en Suisse et dans la Principauté du Liechtenstein peut incontestablement être qualifié d’atterrissage en beauté. Avec 98'608 nouvelles immatriculations de janvier à avril, on a enregistré par rapport à la même période de l’année précédente une croissance d’exactement 24 voitures. C’est le mois d’avril qui a permis ce retour dans la zone verte avec 26'519 immatriculations, ce qui représente une croissance de 2,7 pour cent  par rapport à 2017 et avec des immatriculations de véhicules dotés de propulsions alternatives qui ont augmenté de près d’un tiers.
 

En Suisse, le mois d’avril est une période de vacances. Dans la quasi-totalité des cantons, les écoles ont été fermées pendant une semaine au moins et les familles étaient en déplacement. Il est donc remarquable qu’en dépit de ces circonstances, on ait fait immatriculer au mois passé 704 voitures de tourisme neuves de plus qu’il y a une année, mais cela s’explique aussi par les deux journées ouvrables supplémentaires. Christoph Wolnik, porte-parole d’auto-suisse, donne commente la situation comme suit : « Nous sommes parfaitement satisfaits des résultats enregistrés cette année jusqu’à présent. Pour l’année complète, nous continuerons à avoir pour objectif de maintenir le résultat de l’année précédente de près de 315'000 voitures de tourisme neuves. Si après quatre mois, nous nous trouvons maintenant quasiment à la voiture près au niveau de 2017, cela est dû à un heureux hasard ».

 

En revanche, la croissance de près d’un tiers ou de 32 pour cent enregistrée après quatre mois au niveau des propulsions alternatives ne doit rien au hasard. La demande des clients ne cesse d’augmenter au même rythme  que l’offre de modèles. 6,4 pour cent de toutes les voitures de tourisme immatriculées depuis le début de l’année en Suisse et dans la Principauté du Liechtenstein sont dotées d’une propulsion électrique, hybride ou au gaz et certaines d’entre elles étaient même équipées de cellules à combustible d’hydrogène. Toutes les formes de propulsion alternatives ont connu au moins une croissance d’un pourcentage à deux chiffres, même si c’est (encore) en partie à un bas niveau absolu. On a fait immatriculer plus de deux fois plus de véhicules au gaz naturel/biogaz (CNG) qu’en 2017, ce qui s’explique entre autres aussi par la demande accrue des exploitants de flottes. On s’approche étape par étape de l’objectif ambitieux « 10/20 » qu’auto-suisse s’est fixé et selon lequel les voitures électriques et voitures hybrides Plug-in devront d’ici à 2020 atteindre une part de 10 pour cent du marché des voitures de tourisme neuves.

 

Les chiffres en détail répertoriés par marques sont disponibles sous www.auto.swiss.

 
Communiqué de presse en PDF
Grafique marché automobile derniers 12 mois
 
 
 
 
autoschweiz
 
 

«Menschen -
Märkte -
Mobilität»

auto-suisse

Association importateurs suisses d'automobiles
Wölflistrasse 5
3006 Berne

+41 31 306 65 65
info(at)auto.swiss